Les murmures disent vrai [ Pv Lissa Vanelsing]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les murmures disent vrai [ Pv Lissa Vanelsing]

Message par Maitre du jeu le Ven 13 Nov - 21:56






Les murmures disent vrai
feat Lissa Vanelsing






Une à une, elle tombe du ciel. Leur vie ne sont qu’éphémère et ne dur que le temps de la chute. Cette dernière se termine toujours par la mort. Mais lorsqu’elles quittes les nuages pour affronter le vent de la tempête, elles ne voient pas leur voyage comme une éternel chute, mais comme une liberté. Elles ne tombent pas, elles volent jusqu’à terre. C’est bien triste de ne vivre qu’une fraction de seconde. Ou encore d’être une parmi d’autre. Il est bien vrai, qu’une seule goutte d’eau ne causera aucun mal, mais lorsque le ciel se déchaine les libérant toutes  à la fois, le monde en termine chamboulé.

Glissant mes doigts sur les touches d’un clavier, la mélodie se mélange à la pluie. Les yeux fermés je cherche à ressentir les vibrations de cette musique aux notes tristes. Depuis bien longtemps, cette chanson ne me fait plus de mal. Chaque notes vibres en harmonie avec les cris d’agonies des gouttes d’eau contre la fenêtre qui parcourt leurs chemins glissant, parfois rapidement, parfois doucement. Quel calomnie qu’est le destin, on ne choisit pas notre naissance et parfois notre destin semble tracé d’avance.

Mes doigts quittes doucement les fragiles touches de mon instrument, puis mon regard se pose sur la fenêtre. Regard mon reflet qui se mêle à la pluie un soupir naquit sur mes lèvres. La lumière était restée cacher derrière les épais nuages meurtriers et bientôt la nuit le chassera pour un long moment. J’avais passé une bonne partie de la journée enfermé dans cette auberge en contrée humaine. Sortant de mon monde, mon regard se posa autour de moi. Les gens m’avaient quitté des yeux pour reporter leurs attention sur les bières, ou encore leurs repas. L’auberge n’était pas très belle et ne semblait pas concorder avec mon rang. Mais pour l’instant, je me fichais bien. J’étais en terre ennemi mais personne ne pouvait savoir qui j’étais. Ce qui rendait la chose triste. Me glissant gracieusement sur le banc de bois, mon index appuya doucement sur trois touches forment la fin d’une mélopée.

Payant ma chambre sans un sourire, je mis un manteau muni d’un large capuchon sur mes épaules avant de quitter l’auberge sous la pluie battante. La nuit commençait à tomber et le temps était de plus en plus froid. Déposant le large tissu du capuchon sur ma tête, je cachai mon visage dans une écharpe rouge enroulée autour de mon coup. Puis sur mes mains je fis glisser rapidement des petites mitaines en laine de la même couleur que l’écharpe. Pour terminer, je passai mes bras dans des manches cousu à même la cape. Plutôt utile non ?

Heureusement pour moi, j’avais mis avant de partir, des longues bottes qui arrivaient aux genoux faits de cuire et de fourrure de renard. Ma destination était la contrée des vampires et il était bien sûr qu’au début de l’hiver, le climat changeait rapidement.

Lorsque j’arrivai à la limite de la contrée des hommes, le temps était devenu glacial. La pluie si douce c’était progressivement changée en neige ce qui rendait les lieux magiques. Sens un regard derrière moi et sans la moindre hésitation, je pénétrai en contrée vampirique. La forêt des murmures était la ligne entre humain et vampire. Je savais très bien que les légendes de cette forêt parlait de son étrange. Mais est-ce que vous croyez que j’ai peur de un ou deux esprits prisonniers de ce monde ?

La nuit était tombée, mais les lourds nuages de neige ne laissaient paraitre aucune étoile et la noirceur était plutôt grise que sombre. Malgré les épais arbres, parfois dégarnie de feuille, d’autre fois conifère. La neige avait commencé à recouvrir le sol. Derrière moi, se trouvait mes traces, mais je savais bien que rare sont les personnes qui me suivrons. Pourtant, en ce moment, je ressemblais à une jeune humaine perdue en terre hostile.
Marchant entre les arbres, les mains l’un dans l’autre afin des gardés au chaud, je me suis mise à fredonner, non que j’avais peur, mais que faire d’autre ?

Attendez, je me trompe
Je pourrais faire mieux que ça
S'il vous plaît, je serais fort
Je me rends compte qu'il est dur de résister
Alors montrez-moi ce que je recherche

Sauvez-moi, je suis perdu
Oh seigneur, je vous ai attendu
Je paierais à n'importe quel prix
Sauvez-moi du trouble dans lequel je suis
Montrez-moi ce que je recherche
Montrez-moi ce que recherche... oh seigneur

Ne renonce pas
J'ai souhaité ça depuis trop longtemps
Les erreurs deviennent des regrets
J'ai appris à aimer l'abus
S'il vous plaît montrez moi ce que je recherche

Sauvez-moi, je suis perdu
Oh seigneur, je vous ai attendu
Je paierais n'importe quel prix
Sauvez-moi du trouble dans lequel je suis
Montrez-moi ce que je recherche
Montrez-moi ce que recherche... oh seigneur

Montrez-moi ce que je recherche
Montrez-moi ce que je recherche
Montrez-moi ce que je recherche

Sauvez-moi, je suis perdu
Oh seigneur, je vous ai attendu
Je paierais n'importe quel prix
Sauvez-moi du trouble dans lequel je suis
Attendez, je me trompe
Je ne peux pas faire mieux que ça
Je paierais à n'importe quel prix
Sauvez-moi du trouble dans lequel je suis
Montrez-moi ce que je recherche
Montrez-moi ce que je recherche
Montrez-moi ce que je recherche
Montrez-moi ce que je recherche... oh seigneur
Montrez-moi ce que je recherche... oh seigneur

Tout en chantent, un large sourire vu le jour sur mes lèvres. Cette chanson je l’avais chanté plusieurs fois et elle était encrée en moi pour l’éternité. Tournant sur moi-même je déviais un peu de ma route plongé dans la mélodie, je tournais autour des arbres et m’amusais drôlement ! Et je chantais un peu plus fort, ma voix résonnait dans l’espace de cette vaste forêt et comme si l’écho me répondait, des murmures s’élevaient.  Je savais que j’allais bien m’amuser ici dans cette sombre forêt !

990 mots


© Jawilsia sur Never Utopia

avatar
Maitre du jeu
Admin

Messages : 61
Exp : 187
Réputation : 2
Date d'inscription : 06/11/2015

Feuille de personnage
Palier: Maître
Race: Immortel
Rang & Meute:

Voir le profil de l'utilisateur http://anderym.forum-officiel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les murmures disent vrai [ Pv Lissa Vanelsing]

Message par Lissa Vanelsing le Sam 14 Nov - 0:50


Les murmures disent vrai
Feat Alicia Lullaby



J’ai ouvert les yeux un peu avant que les derniers rayons du soleil ne quittent le ciel pour faire place à la lune toujours si majestueuse. Malheureusement, je n’ai pas pu observer cela autrement qu’avec mes pensée et mon cœur. C’est une chose qui me manque beaucoup, voir le soleil. Chaque nuit j’ai pourtant la chance de m’éveiller en même temps que les étoiles qui éclaire doucement mon chemin, peu importe l’endroit où je vais. Me levant lentement, je me dirigeai vers la fenêtre de ma chambre afin de prendre un court moment pour observer le ciel.

Quelques flocons descendaient de celui-ci majestueusement, laissant chaque fois une petite trace au sol. C’était magique de pouvoir sortir sous cette neige et de pouvoir en profiter pleinement. J’enfilai une longue robe d’un bleu saphir aussi magnifique que le collier qui était toujours autour de mon cou. Même si je ne ressentais pas le froid, je décidai d’enfiler une cape rouge ayant un peu de fourrure sur le col ainsi qu’un capuchon pour cacher mon visage avec un foulard assortie. J’aimais pouvoir me balader dans les rues sans que personne ne me reconnaisse ou me demande pourquoi je ne portais pas de vêtement d’hiver. Même si je me trouvais sur mon propre territoire, il y avait toujours des gens pour poser des questions et cela m’ennuyait de devoir y répondre. J’enfilai donc une paire de bottine noir pour faire jolie et je me glissai dehors en toute discrétion. Je marchais doucement sur le sol enneigé, pouvant presque sentir celle-ci sous mes pieds.

Certaine personne déteste cette saison à cause du froid et de la neige, mais c’est justement ce qui me plait tant. Parfois, lorsque personne ne porte attention à moi, je me promène pied nue dans la neige, espérant ressentir cette sensation de fraîcheur encore une fois. Moi-même je trouve cela parfois un peu ridicule, mais c’est le seul souvenir qui me rappelle qu’il y a plusieurs années, j’étais normale. Lorsque je sors, c’est le seul temps ou je peux me perdre dans mes pensées en marchant et laisser sortir les sentiments que j’enfouie habituellement au fond de mon cœur.

Avant même de m’en rendre compte, j’étais rendu à l’entrée de cette forêt si magnifique et en même temps si étrange. Beaucoup de gens ont peur d’entrée ici à cause des murmures qu’ils entendent, mais c’est pourtant ce qui fait son charme. Ce soir je rencontre la princesse des immortels pour la première fois depuis que j’ai réussi à leur subtiliser un artefact. Personne ne sait comment j’ai fait, mais je devrai peut-être le lui dévoilé. Cela avait été un simple hasard qui au final s’est avéré être une des meilleures choses de ma vie. Lorsque je m’avançai un peu plus dans la forêt, j’entendis une voix qui chantait une douce mélodie inconnue. Cela devait forcément être la princesse qui m’attendait. Je laissai tomber mon capuchon afin de libéré mes cheveux qui virevoltèrent sous le léger vent. Fermant les yeux je continuai de marcher vers mon rendez-vous nocturne qui n’était plus très loin.

Lorsque je rouvris mes yeux, j’étais enfin arrivé devant elle. Je lui fis un signe de tête polie, puisque c'est une princesse après tout et qu'elle a accepté de me rencontrer en contré vampirique. Je la regardai attentivement. Pour une personne de sang noble, elle semblait plutôt ordinaire… J’espère juste qu’elle voudra bien m’aider avec ce collier… Sinon tant pis, je demanderai à quelqu’un d’autre où je le ferai par moi-même. Plusieurs minutes s’étaient écoulées et aucune de nous deux n’avaient parlé… Je choisis donc de le faire en premier.


- Bonjour princesse, je suis l’impératrice de la nuit Lissa Vanelsing. Je désire vous remercier d’avoir fait tout ce chemin uniquement dans le but de me rencontrer. J’espère que cela n’a pas été trop pénible pour vous. Je me doute que vous devez vous demander la raison de ma convocation, qui est en fait plutôt simple.

Je lui montrai le collier que j’avais auparavant caché sous ma robe.

- J’imagine que vous saviez déjà que ce joli bijou est maintenant en ma possession. Malheureusement, je ne sais pas m’en servir. C’est la raison pour laquelle je vous ai demandé de venir, pour m’apprendre à contrôler le pouvoir qui se trouve à l’intérieur. Prenez bien note que je ne vous force en rien, si vous ne voulez pas, je trouverai quelqu’un d’autre tout simplement.

Je haussai les épaules pour lui signifier que cela ne me faisait rien du tout, lui laissant ainsi la chance de parler.



Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.


Dernière édition par Lissa Vanelsing le Lun 16 Nov - 19:30, édité 2 fois
avatar
Lissa Vanelsing

Messages : 35
Exp : 170
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/11/2015

Feuille de personnage
Palier: Maître
Race: Vampire
Rang & Meute: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les murmures disent vrai [ Pv Lissa Vanelsing]

Message par Maitre du jeu le Dim 15 Nov - 15:12






Les murmures disent vrai
feat Lissa Vanelsing






Mes paroles c’étaient mélangé avec les murmures pour former une seule voix. Une chaleur dans le cœur, projetais sa douce couleur sur mes joues. Ma respiration signer d’une bué créa sur mes lèvres un sourire. L’hiver est ma saison préféré, parfait mélange entre les ténèbres et  la lumière.

Soufflant mes dernières paroles, mon regard se posa autour de moi. Je ne pouvais les voir, mais je sentais leurs présences. Il y avait tant d’esprit tourmenté prisonnier de cette forêt.  La plupart mort sous mes mains, ils portaient une haine à mon égard. Pour ma part je ne voyais qu’un instrument de plus sous mes doigts. Soufflant pour calmer mon cœur, je souriais follement. Puis, les murmures s’arrêtèrent brusquement, laissant les bruits de pas s’approcher. Je sortie aussitôt un masque blanc avec des lignes rouges sur mon visage, puis replaça mon large capuchon. Reculant dans l’ombre d’un arbre, je regardai l’impératrice entrée dans la lumière laissé par les branches dégarnies de feuille. Elle S’immobilisa me regardant.

Le dos contre l’arbre, la tête légèrement penché sur la droite, je croisai les bras gardent le silence, après tout, c’est elle qui m’avait convié sur son territoire. Et quoi de plus étrange de faire venir son ennemi pour lui parler. Vous pensez que cette situation créait en moi un peur ? Loin de là. Je voyais cette situation sur un angle plutôt rigolo.

Le silence continuait de planer, je ne sais pas si cela l’avait intimidé, mais l’impératrice ce mise à parler. Je restai silencieuse, écoutant les murmures qui me parlaient à l’oreille. Un large sourire ce décrit sur mes lèvres, heureusement caché par mon masque, ou on ne pouvait même pas voir mes yeux, les ouvertures me donnait une simple vision.

Je laissa un court silence après ces paroles et malgré moi un rire s’échappa d’entre mes lèvres telles un écho dans la forêt, puis je me redressai et fit quelque pas toujours dans l’ombre.

‘’ Je commence ã croire que j’ai fait une bêtise à te lançant prendre ce pauvre petit collier… Tu ne sembles pas comprendre l’importance de ce dernier… Tu me demande aussi simplement de t’apprendre à le contrôler-moi ton ennemi ! Moi qui à tuer tant des tiens… Et tu penses réellement qu’une personne de ce monde connait cet artéfact… Tu me déçois.’’

Je fis quelque pas dans la neige sortant un peu de l’ombre, les rayons lunaires caressa mon masque dévoila que la couleur rouge est fait de sang. Puis j’arrête brusquement de marcher lui faisant soudainement face. Gardent mes distances je regardai l’impératrice, qui avait sortie l’artéfact

’ Je commence à me dire qu’il n’y a aucune race qui ne mérite de survire… Vous êtes tous pareille… Vous n’avez aucun respect, utilisant la moindre petite chose pour vous glorifiez, pour être plus fort que les autres… ‘’

Un soupire sortie de mon masque puis je tournais pour lui faire dos, déposant ma main sur un arbre qui se trouvait non loin de moi.

‘’ Tu me déçois….. ‘’

Le silence tomba et une rage s’éprit de moi, l’écorce sous ma main commença à craquer et à devenir sombre.


521 mots


© Jawilsia sur Never Utopia

avatar
Maitre du jeu
Admin

Messages : 61
Exp : 187
Réputation : 2
Date d'inscription : 06/11/2015

Feuille de personnage
Palier: Maître
Race: Immortel
Rang & Meute:

Voir le profil de l'utilisateur http://anderym.forum-officiel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les murmures disent vrai [ Pv Lissa Vanelsing]

Message par Lissa Vanelsing le Lun 16 Nov - 19:25


Les murmures disent vrai
Feat Alicia Lullaby



Un masque… Elle avait donc si peur que je vois son visage ? Cela me fît tout de même rire. Une princesse qui cache son visage sous un jouet pour enfant. J’observai la neige tombé doucement pendant que sa voix me parvenait à l’oreille, me faisant entrée dans une grande colère. Comment osait-elle être aussi arrogante alors que je ne l’avais pas été du tout. J’ai été droit au but, sans penser que cette femme se prétendant immortel pourrait se moquer de moi.

- Je vous déçois alors ? Vous m’avez ''laisser'' prendre ce collier ? C’est ce que vous vous dites pour vous sentir mieux princesse ? Il est peut-être vrai que personne d’autre dans ce monde ne pourrait m’apprendre à le contrôler, mais je pensais que vous seriez assez intelligente  pour y voir là-dedans un intérêt.

Je  bouillais de rage. Je pensais vraiment que cette ''princesse'' avait de l’intelligence. Puis après tout qu’est-ce que cela changerais. J’apprendrai à m’en servir par moi-même si elle refuse.

- Au fond, c’est vous qui me décevez mademoiselle. Je vous pensais vraiment plus intelligente que cela. Peut-être me suis-je tromper après tout. Je pourrais peut-être apprendre à m’en servir par moi-même et alors vous ne sauriez pas ce que j’en ferais. Tandis que si c’est vous qui m’apprenez, vous pourriez vous assurez un allier lorsque les temps de guerres reviendront. Je sais bien que vous ne pouvez mourir avec les armes existantes, mais il existe bien un moyen. Puis dans le pire des cas ou toutes autres races mourraient, vous vous retrouverez seule à nouveau à tourner en rond dans votre petit château. Après tout, vous avez sans doute raison, ce n’est pas la peine de m’aider.

Je vis l’écorce devenir sombre, mais je n’y portai pas attention. Je dirigeai une faible partie de mon pouvoir mentale vers elle en souriant. Juste assez pour lui causer une faible douleur. Après tout, elle n’était pas indispensable et ne pouvait pas en mourir alors autant s’amuser légèrement. Je me retournai vers d’où je venais et fît quelques pas dans la neige en rangeant mon collier sous ma robe, en sécurité. Un jour je saurai quel pouvoir il renferme et je pourrai m’en servir contre elle. Peut-être qu’à ce moment elle regrettera de ne pas m’avoir aidé plus tôt. Laissant les murmures l’atteindre je continuai mon chemin

- J’espère que cela ne vous a pas fait trop de mal, princesse. Je serais vraiment navré que votre aventure en territoire ennemie ne vous blesse. Peut-être nous reverrons nous un jour, puisque vous vivez si longtemps. J’espère que vous ne vous sentirez pas trop seule lors de votre retour.

Je laissai un sourire flotter sur mes lèvres tandis que je remettais mon capuchon en place.



Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
avatar
Lissa Vanelsing

Messages : 35
Exp : 170
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/11/2015

Feuille de personnage
Palier: Maître
Race: Vampire
Rang & Meute: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les murmures disent vrai [ Pv Lissa Vanelsing]

Message par Maitre du jeu le Mar 17 Nov - 16:40






Les murmures disent vrai
feat Lissa Vanelsing







La douleur s’empara de moi, comme si une masse venait de se former dans mon esprit. Heureusement pour moi, je portais mon masque sur le visage. L’arbre sous ma main se craqua complètement et la rage envahi mon cœur. Une fois la douleur disparue, je tournai brusquement la tête en direction de la dite impératrice de la nuit. Puis je me suis mise à rire. La petite vampire jouait sur un terrain qui était le mien et cela commençait à m’amuser. La violence était ce qui est ma vie et mon destin. Mon rire résonna dans l’écho des bois et fut alimenter par les murmures qui s’élevère. Je penchai la tête par derrière pour reprendre mon souffle, puis glissa mes mains sur mon masque avant de pencher la tête sur le coter gauche mon regard était rouge de rage, mais non visible par mon masque.

‘’ Oh, Ma chère Impératrice, vous venez de faire ma nuit ! Que de plaisir que de sensation qui inonde mon cœur et mon esprit !’’


Puis je fis quelque pas, laissant l’arbre tomber à la renverse le tronc était noir, la pourriture l’avait complètement rongé de l’intérieur. Je fis quelque pas en direction de l’impératrice, la folie montait en moi ! Et l’excitation était de plus belle.

Cette nuit, serait l’un des nuit qui restera à jamais gravé dans ma mémoire, cette vampire avait du potentiel, je ne devais que souffler un peu plus de ténèbres dans son cœur et à la modeler un peu. Mais avant tout, elle avait besoin d’une bonne correction ! Elle devait comprendre que ici, dans ce monde, c’est moi qui régnais ! Peut-être que ces petits pouvoirs créait la peur dans le cœur des vampires, mais pour moi, cela me faisait un bien fou. Ressentir la douleur est signe que tu es en vie.

‘’ Sois tu es folle sois tu es courageuse, de m’affronter de la sorte.. Toi dépourvu d’arme… ‘’

J’arrêta à quelques mètre d’elle avant de leva ma main dans sa direction, j’étais encore assez loin pour ne pas lui toucher. Ma paume de main vers le ciel , j’affichais un sourire diabolique derrière mon masque.

‘’ Très bien ! j’accepte ‘’


Sur ces mots, brusquement je retournai ma main face à elle et murmure dans mon masque ‘’ Contrôle des morts vivants !’’ Et je vous rappelle…. Qu’un Vampire c’est un mort –vivant..

Ce n’est point la première fois que je prends le contrôle d’un vampire, même si je n’aime pas trop cela… Non je rigole, en fait j’adorais plus que tout prendre le contrôle d’un être aussi remplis de ténèbres. Il fut dit, que lorsque je prenais contrôle d’un mort-vivant, ce dernier ressentait une chaleur dans l’esprit, puis son corps devient alors lourd et la peur prend leurs cœurs, voyant leurs membres bouger contre leurs gré.  

Penchant ma tête sur le coter, je regarda la jeune vampire devant moi puis d’un soupire je l’obligea à retirer le médaillon d’autour sont coup et de le tendre devant elle.

‘’ Très bien regard ce collier…. Je sais que le contrôle est douloureux, mais concentre toi sur ton artéfact, au premier regard, tu penseras qu’il s’agit de la belle pierre bleu… Mais tu as tort, l’artéfact est le fil de métal qui le tien’’

Je marquai une pause, obligeant la jeune femme à prendre le fil entre ses doigts. Puis je repris
‘’ Ce fil est celui du temps… Il est terriblement résistant mais peut être rompu.. Ton artéfacts est endormit… et le restera aussi longtemps que tu ne l’auras pas activé’’

Je marquai de nouveau une pause, avant de sortir une dague de ma poche et de la lancer à ses pieds. Puis avec un sourire qu’elle ne pouvait pas voir, je la fis ramasser la dague de l’autre main.

‘’ Tu dois certainement te douter du prix à payer pour activer un objet aussi précieux…. ‘’


Puis d’un geste rapide de la main je fis flancher les genoux de l’impératrice pour qu’elle tombe genoux contre terre, laissant son corps lourd sous mon contrôle je me plaçai devant elle, caressant sa joue froide de ma main, mon regard était plongé dans le sien

‘’ Ce n’est pas agréable ? Tu sais, c’est mal d’utiliser son pouvoir sur les gens’’

Un petit rire s’échappa d’entre mes lèvres puis je pointai le collier

‘’ Le fil du temps, s’ancre dans ta chaire une fois activer se nourrissant de ton sang ! Plutôt drôle que ce dernier tombe entre les mains d’un vampire.. Comme si mon chef avait des plans pour toi… Mais moi aussi j’ai des plans pour nous, donc écoute moi bien, je t’aide avec cette artéfact en échange d’une alliance. Moi et toi’’ Je marquai une pause avant de l’obliger à remettre le collier autour de son coup. Puis je sortie un autre collier que je lançai à ses genoux, ce dernier portait un symbole, un X dans un cercle. ‘’ Marque la chair des vampires sous ta tutelle et ils seront épargner ‘’

Puis lui caressent la joue je soupirai de nouveau ‘’ Éternel est ta beauté vampire… Mais  je comprends que l’éternel est apeurant… Une fois l’artéfact activé, ce dernier prendra ton sang pour être utiliser… Pu de sang pu d’artéfact. Il te dictera comment l’utiliser écoute bien ses émotions. Puis m’approchant de son oreille je murmurai ‘’ N’oublie pas qui et comment tu as appris à t’en servir’’

Un rire aux lèvres je reculai jusqu’à l’obscurité et repartie dans la forêt, après quelques pat, mon emprise se retira de sur la jeune femme, la laissant avec son fardeau entre les mains. Soit la dague et le bijou autour du coup… Elle pouvait toujours me rattraper, mais cela m’était égale.



987 mots


© Jawilsia sur Never Utopia

avatar
Maitre du jeu
Admin

Messages : 61
Exp : 187
Réputation : 2
Date d'inscription : 06/11/2015

Feuille de personnage
Palier: Maître
Race: Immortel
Rang & Meute:

Voir le profil de l'utilisateur http://anderym.forum-officiel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les murmures disent vrai [ Pv Lissa Vanelsing]

Message par Lissa Vanelsing le Mar 17 Nov - 20:23


Les murmures disent vrai
Feat Alicia Lullaby



Je savais bien que de lui causer cette douleur ne serait pas une bonne idée, mais je n’ai pas pu résister. Après tout ce qu’elle m’avait dit, elle l’avait mérité. Du moins selon moi ! J’entendis, plus que je ne vis, son immobilisation durant un court instant. Un sourit naquit sur mes lèvres à la pensé de la douleur provoqué dans sa tête. Pourtant, elle ne sembla pas s’en offusqué, mais paru au contraire amusé. L’arbre était tombé mort près d’elle. Comment cela était-il possible alors que celle-ci n’avait que poser sa main sur l’écorce.

Selon elle, je venais de faire sa nuit. Je ne savais pas trop ce que cela voulait dire, mais je me doutais que ce n’étais pas bon signe. J’étais donc soit folle ou courageuse de l’affronte ;

- Je pense que je préfère folle, cela me correspond tellement plus.  J’espère ne pas vous avoir fait trop mal. Oh j'ai probablement oublié arrogante aussi. Une fâcheuse tendance qui remonte à longtemps.

C’est alors qu’elle accepta. Comme ça. Quelque chose clochait… Un peu plus tôt je la décevais et maintenant elle acceptait ? Soudainement j’entendis un murmure suivit d’une drôle d’impression. La sensation d’être simplement piégé dans mon propre corps tandis qu’elle continuait de parler. Qu’avait-elle donc fait ? Avait-elle un si grand pouvoir qu’elle pouvait manipuler les gens comme elle le souhaitait ? Dans un sens j’étais impressionné, mais dans l’autre sens un peu en colère. Mais après tout, je l’avais tout de même bien mérité, alors je ne devrais pas être en colère qu’elle se venge. Mon corps se faisait plus lourd, je ne ressens aucun de mes membres, seulement une chaleur qui se propage à l’intérieur de moi. Quelle puissance est-ce donc ?

Je regardais le collier qui pendait dans mon cou et tentait de le visualiser au-delà comme elle le disait. Un fil de métal relié au fil du temps. Je mis un moment à comprendre pendant que la jeune femme continuait de parler. Ainsi c’était cela le pouvoir de mon artefact, le temps…Un prix à payer ? Tout était si mélanger dans mon esprit. Un prix à payer pour activer ce magnifique collier ? Soudainement je senti mon corps flancher, je tombai sur les genoux pendant qu’elle me caressait la joue en me disant que c’était mal d’utiliser mon pouvoir sur les gens. Je partie à rire ;

- Oh oui je suis très vilaine. Je ne suis pas arrivé Impératrice de la nuit en étant une douce et gentille personne après tout.

Le prix de mon sang. Alors si je comprenais bien, chaque fois que j’utiliserais l’artefact, celui-ci se nourrirait de mon sang… Très bien, mais il me fallait encore apprendre à le maîtriser. Ainsi elle voulait une alliance, intéressant. Mais que voulait-elle dire par marquer les vampires sous ma tutelle ?

Après un moment, la jeune femme s’en alla et je retrouvai enfin le contrôle de mon propre corps. Je me relevai lentement, nul besoin de me presser. Je laissai le vent emporter mes paroles jusqu’à la jeune femme, pendant que je la rattrapais doucement ;

- D’accord. J’accepte l’alliance avec toi. Malgré le fait que je ne sais pas trop ce que tu y gagnera, c’est bon pour moi.

Je venais peut-être de faire la plus grosse erreur de ma vie, mais tant pis. Qu’est-ce qu’une vie sans risque après tout ?

- J’ai besoin de plus de réponse. Besoin de savoir en quoi consistera l’alliance. Peut-être arriverons-nous à mettre notre haine de côté. C’est à toi de voir, après tout, ton intention était de me montrer que c’est toi qui contrôle, n'est-ce pas ?

Cela ne servait à rien d’en dire plus, la décision lui revenait. Elle voulait une alliance et moi je voulais en apprendre plus sur les capacités de l’artefact. Il ne restait qu’à espérer qu’elle accepterait de mettre la haine de côté pour collaborer.





Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.

avatar
Lissa Vanelsing

Messages : 35
Exp : 170
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/11/2015

Feuille de personnage
Palier: Maître
Race: Vampire
Rang & Meute: Aucun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les murmures disent vrai [ Pv Lissa Vanelsing]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum